jeudi 19 juin 2014

Les diables


Ici, la coupe d'une monde est l'affaire de tous. Oui..., vous allez dire, en France c'est pareil. Mais non. En France on en parle énormément dans les médias, mais chaque Français n'est pas directement concerné et supporter. Même les italiens qui sont ici disent ne pas avoir ça chez eux. Ici, qui n'a pas ses housses de rétroviseurs (coucou Thomas), son drapeau sur sa façade de maison ou sur sa voiture... C'est normal. Les enfants sont tous sortis de l'école les joues tricolores. Moi-même j'ai du rentrer plus tôt du travail le soir du dernier match car il n'y avait subitement plus d'élève disponible à cette heure. Sur le chemin du retour, des klaxons en folie, des maillots qui virevoltaient, tout le monde se dépêchait. Les Diables n'avaient pas encore commencé leur premier match.

Aucun commentaire: