samedi 16 janvier 2016

Manneke


Le Manneken pis, dont on mentionnait une présence déjà au 14ème, a été enlevé plusieurs fois. Une fois, il fut enlevé par des militaires français saouls qui l'abandonnèrent devant un cabaret. Le roi Louis XV offrit alors au Manneken pis de beaux vêtements et le fit chevalier, ce qui obligea les militaires français à le saluer obligatoirement au passage. C'est une des histoires abracadabrantes de la statuette.
 Les gens venaient y chercher l'eau, il a été volé, cassé en deux, jeté dans le canal.., resculpté au 17ème,  pendant les guerres et bombardement il a été mis à l'abris par la population et est finalement devenu un symbole important du peuple bruxellois. Il a reçu de nombreux titres, même par Napoléon... C'est cette histoire ( maladroitement évoquée ici ), et l'attachement que les Bruxellois ont pour lui qui donnent au Manneken pis son importance et non pas la facture elle-même ou la taille de la statuette qui n'a rien d'extraordinaire et qui personnellement m'avait toujours un peu déçue.







Dans cette vitrine est toujours exposé
 le tout dernier costume reçu pour le Manneken pis.

Aucun commentaire: